Mon Feng-Shui Accueil

Mon Feng-Shui Accueil

I Ching

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Prononcer "Yi King"

Pour l'histoire

Il existe un important traité classique de la philosophie chinoise, le "I King" ou " Livre des transformations" qui remonte à la plus haute antiquité. Quatre personnalités légendaires, voire mythiques, se voient attribuer la paternité ou les évolutions du I Ching ou Livre des Mutations. Ce sont Fu Hsi, le roi Wen, le duc de Tchou et Confucius, les plus célèbres de tous les grands penseurs chinois Le I Ching est considéré comme l'ouvrage chinois le plus ancien. Certains érudits estiment qu'il a été rédigé il y a plus de 6000 ans par Fu Hsi , premier empereur de chine (2953-2838 av. J-C.). D'autres spécialistes pensent qu'il est apparu durant le règne de la dynastie Han, sous la forme d'une compilation d'un autre ouvrage, le Zhouyi (ou les mutations de Zhou, texte antique rédigé sous la dynastie Zhou) et de commentaires ultérieurs à celui-ci. 

Tout ce qui, en matière culturelle, s'est fait de grand en Chine au cours des siècles prend son inspiration dans le I Ching

Ce livre de méditation et de divination a occupé des générations d'érudits chinois et influença profondément la culture chinoise. La philosophie, l'astrologie, la médecine, la numérologie, les mathématiques puisent leur source dans cet ouvrage et c'est de ce livre que les deux branches de la philosophie chinoise {le Confucianisme et le Taoïsme} puisent leurs racines communes. Les trigrammes dont certains aspects nous intéressent, constituent la base des soixante quatre hexagrammes du I Ching déclinés à l'infini.

La naissance du yin et du yang

Ce livre de référence traite surtout de mutations. Autrefois, les premières civilisations, privées de connaissances scientifiques, n'avaient pas les moyens de savoir pourquoi la terre, le climat, les astres et autres entités naturelles se comportaient comme elles le faisaient. Pour l'expliquer, les auteurs de ce livre inventèrent la notion de contraires qui, plus tard évolua pour aboutir au concept du yin et du yang. 

 Il fut alors décrit que l'interaction des contraires engendrait l'énergie (le chi) et qu'à cette dernière étaient imputables, non seulement, la création du cosmos mais aussi la détermination de ce qui advenait dans les cieux et sur la terre. Ce texte s'appliquait également aux humains, définissant ainsi les grandes lignes d'un système universel permettant d'analyser caractères, destins, santé, romanesque, avenir et autres préoccupations humaines... Toutefois, contrairement aux ouvrages occidentaux, le Hi King n'est pas d'un abord simple, il fait appel aux symboles pour le yin et le yang ainsi qu'aux trigrammes qui en découlent. Il renseigne sur trois types de mutations :

  1. Permanente, le monde est en perpétuelle mutation.
  2. Simple, le monde évolue selon des règles simples.
  3. Nulle, une mutation s'accomplit sur un mode précis et celui-ci ne varie jamais.

Ce qui nous intéresse pour le Feng-shui

Les huit trigrammes : dans le Feng-shui, chaque trigramme exprime une combinaison spécifique de Yin, de Yang, et des éléments afin de déterminer une façon d'être. Pour faire une analyse, certaines symboliques de ces Trigrammes nous seront utiles. Elles concernent les membres de la famille, les nombres auxquels ils correspondent, l'orientation qui leur est attribuée, la couleur, la correspondance avec les cinq éléments.



19/06/2010

Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres